France-Argentine : La France retrouve ses couleurs et se qualifie pour les 1/4

par | Jan 26, 2015

L’avertissement était clair, aucun droit à l’erreur… Claude Onesta aligne d’entrée une base arrière rodée avec le Capitaine Jérôme Fernandez, Nikola Karabatic et Xavier Barachet, aux ailes, Valentin Porte et Michaël Guigou, Cédric Sorhaindo en pivot (Luka Karabatic en défense) et Thierry Omeyer dans les cages. Du béton en somme…

France-Argentine - Jérôme Fernandez en Action

Béton, comme la défense et un certain Omeyer dans les buts, rien ne passe, 6 arrêts en moins de 5 minutes, avec Porte, Guigou et Karabatic aux tirs, la France annonce la couleur : 3-1. Et même si Guigou n’est pas en réussite aux 7 mètres, les Bleus assurent le show et poursuivent leur route sans se retourner, une roucoulette de Porte, un missile du Capitaine Fernandez et 6-3. Une passe décisive de Fernandez sur Sorhaindo et un 7 mètres transformé par un Guillaume Joli toujours sans faille, 7-3 à la 15’.

Onesta commence à faire tourner et laisse sa chance à Kentin Mahé. Un pied malheureux de Karabatic le fera sortir 2’ mais la défense bleue est en place, la progression continue avec Barachet 8-3. Le temps mort posé par … ne peux arrêter l’hémorragie, une belle transmission Fernandez, Narcisse, Barachet se termine dans les mains de Porte 9-3 (19’), Cap’tain Fernand à 9 mètres et le compteur passe à 10-3. Il faudra attendre la 21ème minute pour que Querin stoppe, temporairement la progression de l’équipe de  France. On place les attaques coté français, pas de précipitation, passe décisive de Porte sur Sorhaindo et 11-4. Seul un tirage de maillot de Barachet qui le laissera se reposer 2’ sur le banc et une faute de Mahé permettra à Pizzaro de rajouter un tout petit point dans le camps argentin 11-5.

Les mauvaises transmission sur la base arrière sud-américaine s’accumulent, 7ème perte de balle en 26 minutes. Passe décisive de Fernandez sur Karabatic L. qui s’arrache des griffes argentines et une nouvelle possibilité pour Joli de gonfler son score au 7 mètres 13-5. Le Capitaine, Jérôme Fernandez marque son 3ème but et son 1455ème en équipe de France, 14-5. L’autre Fernandez réplique mais une passe décisive du Capitaine permet à Narcisse de marquer avec une interception de Karabatic L. et la France tourne avec +10 dans sa besace. 16-6.

De retour des vestiaires, Onesta, large au score fait tourner sa sélection. Porte avec deux buts creuse un peu plus le fossé. 18-7. La base arrière 100% Simonet peine à trouver des solutions en attaque, leur défense très avancée permet à Porte de monter le score, 20-8. A peine les pieds sur le terrain à la 40’ mais cette fois en tant qu’ailier, Joli prouve qu’il sait faire autre chose que tireur de jet de 7 mètres. 22-9. Grébille s’illustre également deux minutes plus tard 23-10 et rassure sur son état de forme. Et même si la défense est un peu moins hermétique, la France garde ses distances. A 10 minutes de la fin, Cyril Dumoulin, William Accambray & Kevynn Knyokas feront leur entrée; l’effectif aura tourné au complet et tous y seront allé de leur but.

France-Argentine - Jérôme, Kilian et Stéphanie Fernandez

Belle victoire de la France 33-20, qui montre un tout autre visage et se qualifie pour les Quart de Finale.  Elle rencontrera la Slovénie de Miha Zvizej, Dragan Gajic et Vid Kavticnik mercredi 28 à 19h00.

Les statistiques du match :

France : Dumoulin 1/8 – Omeyer 13/26
Fernandez 3/3 – Barachet 1/2 – Anic 1/2 – Narcisse 1/2 – Joli 5/5 – Nyokas 1/1 – Karabatic N. 1/1 – Mahe 2/4 – Grebille 2/2 – Accambray 2/2 – Sorhaindo 3/3 – Guigou – 4/6 – Karabatic L.1/1 – Porte 6/8

Argentine : Schulz 5/20 – Garcia 3/21
Pizarro 3/5 – Simonet S. 2/6 – Simonet D. 0/3 – Cangiani 3/4 – Simonet P. 2/7 – Querin 1/2 – Vieyra 0/4 – Fernandez 3/4 – Carou 4/5 – Crevatin 2/2

Envie de suivre toute l'actualité sur Jérôme Fernandez ?!?

Et pour être au courant de la parution des derniers articles…