Rageante défaite d’Aix face à Chambéry…

par | Fév 2, 2016

Rageante cette défaite d’Aix à domicile face à une équipe de Chambéry sérieuse et omniprésente car même si les hommes de Jérôme Fernandez ont montré un tout autre visage lors de cette rencontre que le manque d’agressivité qui avait été pointé du doigt la semaine passée face à Dunkerque, ils n’étaient encore une fois qu’à quelques cheveux de l’égalité voire plus. Mais les Chambériens ont su se montrer sérieux et solides pour finir par l’emporter sur le money time 26-30.

 

J.-Fernandez - Match Aix-Chambéry du 2 février 2016

Le public venu en nombre soutenir leur équipe aura l’agréable surprise de voir deux immenses stars de la natation, Florent Manaudou et Camille Lacourt, entourer une Nathalie Simon toujours aussi superbe pour donner le coup d’envoi.

La rencontre démarre par un round d’observation. Mais le visage que montre les hommes de Jérôme Fernandez est totalement à l’opposé de celui de la semaine dernière face à Dunkerque pour le grand plaisir des supporters.

Le Capitaine est de retour sur le terrain et cela se voit, il pose sa griffe dès la 5’ pour faire passer ses coéquipiers devant (4-3). Puis les portiers murent leurs cages, s’en suit une période de presque 3’ où les deux gardiens, Ole Erevik et Yann Genty vont se rendre coup pour coup, duel temporairement remporté par Genty qui, stoppant Goni Leoz, permettra à Marko Panic de recoller au score (4-4).

Les Aixois, Saubich et Goni Leoz défendent bien et fort, presque trop au gout des arbitres puisque Saubich prend 2’, Jerko Matulic en profite (4-5). Mais le score tient, Aix ne se laisse par distancer et malgré une défense haute sur Jérôme Fernandez, Goni Leoz se fait un petit 1 contre 3 pour égaliser (5-5).

Damir Bicanic touché, laisse sa place au futur barcelonais, Timothey N’Guessan qui score, profitant d’un tir contré de Fernandez mais Saubich veille (6-6). Les forces bien réparties en attaque, le Capitaine Fernandez permet encore un fois de recoller au score (7-7).

L’entrée de Melvyn Richardson à la 17’ va donner un coup de fouet à Chambéry qui prend de l’avance. Alors à +3 (8-11), Aix pose son temps mort à un peu moins de 10 minutes. Mais Genty stoppe la combinaison Fernandez pour Gérard et Melvyn Richardson en profite pour feinter Erevik permettant à Chambéry de prendre pour la première fois 4 longueurs d’avance (8-12) tout en faisant sortir Konan pour 2’.

Le bras et l’expérience du Capitaine en action, Jérôme Fernandez tire entre les jambes de Genty à 11 mètres, suivi par Luc Tobie en contre attaque et le Pauc remonte (10-12). La fin de mi-temps sera nettement à l’avantage des Chambériens qui profiteront de certaines erreurs du Pauc et de quelques errances arbitrales dont un passage en force non sanctionné ce qui aura pour effet de rendre le plus calme de nos joueurs de LNH furieux.

Le dernier but de Detrez clôturera le score de cette première mi-temps à (11-15). Les 4 dernières minutes ne seront qu’arrêts et tirs manqués, le temps mort posé par Ivica Obrvan à la 28’ n’y changera rien, Erevik stoppant le tir de Richardson. Le coup franc accordé à Jérôme Fernandez, contré sera anecdotique.

 Luc Tobie - Match Aix-Chambéry du 2 février 2016Dès le retour des vestiaires, Aix continue à y croire et se montre très combatif  l’image du but de Luc Tobie qui, en passant, fait sortit Timothey N’Guessan pour 2’.

Le Capitaine Jérôme Fernandez enchaine, Öle Erevik stoppe les ardeurs du jeune Richardson, Saubich marque profitant de la passe de Luc Tobie et grâce à une très bonne défense, Goni Leoz sert le même Tobie, le tout en moins de 5’ et le Pauc égalise (15-15).

Le Val de l’Arc s’enflamme alors et pousse son équipe. Mais malgré les nombreux arrêts d’Erevik, les Chambériens repassent devant (18-19).

Il faudra attendre la 42’ pour voir Aix prendre enfin les rênes par une très belle contre attaque de Luc Tobie (20-19). Le bras de fer commence, il reste un plus de 15’, tout est encore possible pour les provençaux et le technicien, Ivica Obrvan, qui l’a bien compris, pose ton temps mort.

Detrez, Tobie, un point partout et si Fernandez trouve la barre transversale, le Capitaine concrétise dans le secteur central 2’ plus tard (22-21). Mais la jeune garde chambérienne veille et Richardson remet tout le monde à égalité (22-22).

Un problème de transmission entre le Capitaine et son pivot Rossi, un poil en retard, se paye cash et Matulic prend le but (22-23). Le Capitaine sort se calmer sur le banc laissant le jeune Aymeric Minne mener temporairement la barque.

C’est alors qu’après les 2’ infligées à Paturel, Jérôme Fernandez prend également 2’ pour contestation (?!?), les deux formations évolueront donc à 5 contre 5 mais cela sera sans aucune incidence sur le score.

A la 51’, Aymeric Minne met sa première cartouche suivi par Sébastien Rossi sur une passe décisive de Jérôme Fernandez lancé en contre attaque et Aix égalise (24-24).

Plus que 7’ au tableau et malgré la bonne défense de Konan, N’Guessan fait parler sa puissance sur bras levé, puis profitant d’une perte de balle réalise un doublé (24-26). Le Val de l’Arc y croit plus que jamais avec le but du Capitaine Fernandez en contre attaque et Aymeric Minne qui sert Yvan Gérard (26-26).

Il reste un peu moins de 5’ mais tout s’écroule. Le Money Time avec un Timothey N’Guessan qui fait extrêmement mal, scellera le sort des provençaux en alignant 3 réalisations en cette fin de rencontre pour un final haut la main de Chambéry (26-30).

 Aymeric Minne - Match Aix-Chambéry du 2 février 2016Rageant mais instructif, le Coach et Capitaine Jérôme Fernandez, qui aura fait son retour sur le terrain avec efficacité (7 buts) saura sans nul doute rendre constructif cette défaite en se servant de la rage vue dans cette rencontre pour aller décrocher à Chartres les deux points qui les ferait souffler avant la réception de Cesson.

Chambéry, lui, remonte à la 3ème place avec cette victoire et recolle un temps soit peu à la tête du classement même si rien n’est encore fait.

Cette rencontre aura encore une fois mis en évidence le talent de la jeunesse chambérienne avec Timothy N’Guessan (8 buts) et le tout jeune Melvyn Richardson (4 buts).

 

Miss K .

 


 

Statistiques Aix

Gardiens – CAPPELLE ROBIN – EREVIK ÖLE : 16/46 (dt 0/1)

Joueurs – GONI LEOZ IOSU : 5/7 – FERNANDEZ JÉRÔME : 7/15 – ROSSI SÉBASTIEN : 1/3 – TOBIE LUC : 6/10 – GUILLARD ROMAIN : 0/1 – SAUBICH JOAN : 4/4 (dt 1/1) – MINNE AYMERIC : 1/2 – GERARD YVAN : 2/4

Statistiques Chambéry

Gardiens – GENTY YANN : 8/32 (dt 1/1 p.) – RISTANOVIC RADIVOJE 0/2 (dt 0/1 p.)

Joueurs – TRAORE QUEIDO : 1/2 – PANIC MARKO : 3/6 – RICHARDSON MELVYN : 4/10 – BASIC EDIN : 1/1 – N’GUESSAN TIMOTHEY : 8/13 – MATULIC JERKO : 4/7 (dt 1/1p) – PATUREL PIERRE : 2/3 – DETREZ GREGOIRE : 4/4 – BICANIC DAMIR : 3/7

Envie de suivre toute l'actualité sur Jérôme Fernandez ?!?

Et pour être au courant de la parution des derniers articles…