Retrouvailles avec le terrain pour Jérôme Fernandez

par | Août 13, 2015

Il avait des fourmis dans les jambes et dans le bras… Il faut dire que 4 mois et demi sans jouer, c’est inhumain pour un joueur de Handball, une vraie torture pour mon Champion… Alors, passé le stage à Puigcerda, il avait plus que hâte de retrouver l’adrénaline d’un match…

Il sera servi car les dirigeants du Pauc ont marqué fort avec ce premier match de préparation en invitant le Psg et sa pléiade de vedettes dont une bonne partie des joueurs évoluent également en équipe de France, alors avec Cap’tain Jérôme Fernandez, une bonne partie de nos experts étaient sur le parquet du Val de l’Arc…

Dans une salle surchauffée et comble, la présentation originale, mais appréciée des spectateurs aura permit de faire la connaissance des joueurs qui font leur apparition, un à un, traversant une haie d’honneur composée des différents drapeaux de toutes les nationalités présentes ce soir et qui trouvera son apothéose avec l’arrivée de Nikola Karabatic, ovationné par le public Aixois, mais surtout l’entrée du nouveau numéro 11 d’Aix, le Capitaine de l’équipe de France et désormais le Capitaine du Pauc, mon Champion, Jérôme Fernandez.

Jérôme Fernandez | Captaine du PAUC

Le coup d’envoi donné par la Championne du Monde, l’ex-gardienne de l’équipe de France féminine, Valérie Nicolas, la partie peut commencer.

Faisons d’emblée abstraction du score et focalisons-nous sur les différents éléments à retenir de cette partie. Une première mi-temps compliquée pour les provençaux sur ce tout premier match de préparation.

En même temps, il fallait oser le faire contre le Grand Psg… Les parisiens prennent très vite le large et démontrent une préparation déjà bien avancée et des automatismes bien rodés.

Ce qui n’est pas le cas, coté Aixois, car malgré la bonne ambiance et les complicités naissantes observées pendant l’échauffement, il est évident que les automatismes sont encore à travailler.

Les transmissions ne sont pas fluides et génèrent beaucoup trop de perte de balles laissent la place belle aux Parisiens pour faire leur show. Les buts s’enchainent se défiant d’une défense provençale en 5-1 un peu trop friable et fébrile.

Et malgré les conseils donnés par le Capitaine Fernandez, les fautes s’enchaînent permettant trop de 7 mètres concrétisés par le Psg.

Jérôme Fernandez | Aix-PsgDe retour des vestiaires, après quelques réglages pendant la pause, les aixois montrent un autre visage, prometteur, menés de main de maitre par un Jérôme Fernandez aux commandes en demi-centre et commencent à tenir tète à l’armada parisienne.

Le Capitaine retrouve sa force de frappe et déclenche ses tirs en direction des filets entre quelques passes décisives vers ses ailiers et son pivot. Les parisiens, larges au score, commencent à pécher par orgueil et en voulant faire le show, font des fautes qui ne sont guère du goût de leur nouvel entraineur, Noka Serdarevic.

Les Aixois font leur maximum pour réduire le score avec de belles actions à l’image de l’ailier Vincent Vialy et du petit jeune issu du centre de formation Karl O. Konan.

Coté Psg, le show aura ravi les spectateurs avec de magnifiques actions, comme la superbe contre attaque de Samuel Honrubia.

Temps Mort par Jérôme Fernandez

 

Laissons la conclusion à mon Champion sur le site du Pauc :

« Nous allons nous remettre au travail et nous montrerons un visage différent au prochain match »

Mais les Aixois, comme les parisiens n’auront guère le temps de souffler, car la prochaine échéance est aux Masters de Grenoble dès ce week end.

Envie de suivre toute l'actualité sur Jérôme Fernandez ?!?

Et pour être au courant de la parution des derniers articles…